La dopamine et le vieillissement du cerveau

Depuis quelques années, on supposait que la dopamine était intimement liée au système de traitement des « récompenses » du cerveau. Or, récemment, un chercheur français du Centre de neuroscience cognitive (Lyon 1), Jean-Claude Dreher, associé à une équipe américaine du National Institute of Mental Health vient de démontrer qu’effectivement, la dopamine affecte les circuits neuronaux impliqués dans la motivation, l’apprentissage, … les « circuits de la récompense ».

Après une étude d’imagerie cérébrale sur deux groupes, l’un composé de jeunes d’une vingtaine d’années et l’autre de sexagénaires, tous confrontés à des stimuli neuronaux, les scientifiques ont remarqué un niveau bas de fabrication de dopamine chez les personnes âgées. D’autre part, les cerveaux des personnes âgées semblent moins réceptifs aux récompenses.

Ainsi, cette découverte ouvre de nos nouveaux horizons sur le vieillissement de notre cerveau, laissant entrevoir de nouvelles stratégies thérapeutiques pour des maladies liées au vieillissement du cerveau, comme Alzheimer par exemple.

Source : CNRS

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *