Les panneaux photovoltaïques bientôt transparents ?

Une équipe de chercheurs japonais du NIMS (National Institute for Materials Science) ont créé des capteurs solaires transparents ! Ces capteurs sont formés d’une couche de silicium et d’une couche de nitrure de bore. C’est ce nitrure de bore, matériau extrêmement dur, qui est transparent.

Le résultat : une structure similaire à des cellules photovoltaïques car capable de transformer la lumière en énergie électrique. Pour le moment, le rendement du matériau est très faible : de l’ordre de 2 %, à comparer aux 18 % des meilleures cellules photovoltaïques. Les chercheurs japonais pensent néanmoins que des applications sont possible, voire une commercialisation. La dureté du matériau laisse entrevoir des applications dans des domaines tels que le spatial. L’institut japonais cherche également à remplacer la couche de silicium par une autre couche de nitrure de bore, créant un matériau photo-électrique encore plus transparent laissant imaginer des applications du style pare-brise ou fenêtres de bureau génératrices d’énergie. A suivre donc ….

Sources : Futura-Sciences, NIMS

Author: Matthieu

Share This Post On

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *