Lézards et adhésif auto-nettoyant

Vous connaissez le gecko ? Ce lézard a l’étonnante capacité de pouvoir grimper sur n’importe quelle surface et même de marcher au plafond. Cette spécificité intéresse les chercheurs depuis quelques années. Depuis 2002, son mystère est percé : en fait les pattes du gecko ont une « semelle » composée de millions de minuscules poils, générant ainsi une surface de contact énorme et jouant avec les forces au niveau atomique, appelée force de Van der Waals.

En 2003, des scientifiques de l’université de Manchester ont réussi à créer un adhésif utilisant ces propriétés. Le hic : dès que la surface n’est pas parfaitement propre, l’adhésion ne se fait plus. Ce qui intriguait les chercheurs, c’est que le gecko, lui, n’a pas besoin de surfaces propres pour adhérer.

Une équipe de l’université de Berkeley, partant de l’hypothèse d’un principe « auto-nettoyant » a mis au point une surface faite de microfibres capables de se débarrasser de la poussière. Le taux d’auto-nettoyage atteint ainsi 30 %, ce qui ne paraît pas énorme mais qui semble suffisant pour envisager des applications, notamment dans le domaine robotique. Prochainement, nous devrions donc voir débarquer des robots capables de grimper aux murs. On imagine aisément l’intérêt de la chose pour des projets militaires ou pour le sauvetage de personnes. Merci le gecko.

Source : Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *