Bibendum avance dans le pneu increvable

Vu chez Korben, Michelin travaille sur un pneu increvable puisque il n’est pas pneumatique. Avec sa structure alvéolaire en nid d’abeille et sa composition en polymères, ce pneu semble avoir des caractéristiques similaires à un pneu classique.

L’armée américaine est très intéressé par ce type de pneu et voudrait rapidement en bénéficier, notamment en Irak. Michelin dans le même temps, présente ce produit comme une alternative pour des petis véhicules. Mais pourquoi me direz-vous, ne pas faire des pneus pleins ? C’est vrai qu’intuitivement, on se demande pourquoi on n’en est pas là. En fait, il a une raison à cela. Rouler provoque une grande quantité de chaleur. Un pneu classique est capable de gérer cette chaleur grâce à l’air qu’il contient, ce qu’un pneu plein serait incapable de faire. La structure du pneu en nid d’abeille évite cet écueil. Reste le problème du business modèle. Un pneu increvable, c’est potentiellement des ventes en moins. Gageons que l’équilibre financier se trouve dans le degré d’usure du pneu. Bibendum n’est certainement pas masochiste.

En bonus, la vidéo de la présentation de Michelin :

Sources : Korben, Sientific American

Author: Matthieu

Share This Post On

5 Comments

  1. Petite réflexion : un pneu qui n’est plus pneumatique, ça s’appelle comment ?

    Post a Reply
  2. Pneus increvables mais pas inusables et je viens de lire que la jante était solidaire du « pneu » donc chaque remplacement risque de couter assez cher. Donc je me fais vraiment pas de soucis pour l’équilibre financier de Michelin.

    Post a Reply
  3. quelques réflexions
    1 -j’ai déjà vu un jouet d’enfant basé sur ce principe. mais il y a une marge entre une jouet (voiture) d’enfant de 15 cm et une vraie voiture
    2 -il y un quinzaine d’années, mercedes a essayé une voiture à pneus alvéolés. était-ce la même chose ? les commentaires disaient que la mercedes avait correctement roulé sur autoroute, mais le confort était loin d’être au rendez-vous…
    3- je me pose des questions techniques : même si la chaleur peut s’évacuer par les alvéoles, comment seront encaissés à la longue les chocs sur la bande de roulement et surtout les déformations latérales de la roue (on ne peut pas parler de pneumatique)
    4 – finalement, je crois que si effectivement, c’est plus simple que le pneu,(pas de risque de crevaisons)la durée de vie de ce prototype est moins longue.

    Post a Reply
  4. yes,c,est cool,d,avoir de pneu increvable !!!!!mais quel est le procedur à suivre pour gagner ce marché vie à vis de demandeur!!!!!

    Post a Reply
  5. Ces une excellente idée d’avoir inventé cette roue, mais ces vrais qu’une fois la gomme usée que fait-on ? Alors qu’avec une roue blindée ( cet a dire que sûr la jante il y a des patins de caoutchouc pour absorbées les choc et de rouler normalement ) Et on peut changer les pneumatiques dans n’importe qu’elle garage.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *