Bientôt le retour des mammouths ?

Je vous l’accorde, les mammouths ça paraît assez éloigné de l’actualité du futur. Et pourtant. Des chercheurs japonais ont créé des clones en bonne santé de souris mortes et congelées depuis plus de 16 ans. Produire un clone en bonne santé à partir d’un organisme congelé était depuis longtemps objet de débat parmi les scientifiques dont certains pensaient que les cristaux se formant dans les cellules gelées endommageraient l’ADN et la cellule elle-même empêchant de ce fait sa copie.

Les scientifiques ont prélevé le noyau d’une cellule cérébrale de souris pour la réinjecter dans une cellule embryonnaire vidée de son propre noyau. Les embryons ainsi clonés ont été ensuite utilisés pour générer des lignes de cellules souche embryonnaires à partir desquelles ces chercheurs ont pu produire douze souris clonées en bonne santé.

Mais pourquoi vous ai-je parlé de mammouths ? Dans la mesure où cette technique ne requiert pas une cellule intacte pour fournir l’ADN, ces chercheurs estiment qu’il serait peut-être envisageable d’utiliser des restes congelés de mammouths laineux et d’autres mammifères éteints pour produire des clones. Le problème est qu’on ne possède pas de cellules vivantes de ces animaux pour accueillir l’ADN prélevé sur des cellules mortes. Jurassic Park restera une fiction, au moins pour quelques temps encore.

Source : Innovation

Author: Matthieu

Share This Post On

1 Comment

  1. Si on peut prélever de l’ADN sur un être sans vie alors un jour on créera des clones d’humain .
    C’est pas pour demain mais ça se fera ….

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *