Une centrale nucléaire dans votre jardin, ça vous dit ?

L’énergie nucléaire est au centre d’un débat que l’on pourrait résumer grossièrement à : d’un côté c’est une énergie propre (si l’on escompte le problème des déchets) et plutôt bon marché, de l’autre, les risques potentiels sont importants. Pour ma part, je serais assez d’accord pour dire que c’est une énergie qui doit faire partie d’un panel énergétique et que ce n’est pas une solution unique. Toujours est-il que la société « Hyperion Power Generation » va prochainement commercialiser des centrales nucléaires miniatures.

Le modèle présenté ferait 3 mètres de hauteur pour un diamètre de 1,5 mètres. La puissance de cette mini centrale serait tout de même de 25 MegaWatts, ce qui est largement suffisant pour alimenter en électricité 20 000 foyers américains et donc beaucoup plus sur d’autres continents. Annoncée à 25 millions de $ l’unité, cette centrale aurait un prix de revient compétitif. D’ailleurs, les carnets de commandes sont déjà pleins, dixit la société, et les premières livraisons devraient avoir lieu en 2013 et la société prévoit 4000 unités produites entre 2013 et 2023.

Et la sécurité dans tout ça ? Hormis l’argumentaire de la société, difficile de se faire une idée objective de la question. D’après HPM, le réacteur utilise de l’uranium faiblement enrichi, ne possède aucune partie mobile et ne peut pas atteindre la masse critique qui peut entrainer des réactions en chaîne. Par ailleurs, la quantité de combustible est faible et le module n’est pas destiné à être ouvert durant sa durée de fonctionnement comprise entre 5 et 10 ans. A la fin de cette période, le résidu serait de la taille d’une noix de coco, résidu qui ne permettrait pas de fabriquer du combustible à des fins militaires.

Bref, je trouve que ça peut être une bonne solution pour alimenter des zones reculées et pour créer des circuits énergétiques plus locaux et plus rationnels. Mais je suis quand même plus perplexe quant à l’installation de tels engins dans des pays instables. J’espère tout de même que l’AIEA surveillera ça de près.

Sources : Futura-Sciences, Hyperion Power Generation

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *