Le chewing-gum-arbre !

Un des côtés les plus réjouissants de l’activité de blogging est de lire, de survoler des centaines de news chaque jour et d’y faire des découvertes parfois surprenantes. C’est encore ce qui m’est arrivé aujourd’hui sur le blog Greenzer, dédié à l’éco-consommation (et qui mériterait que je lui consacre un « blog de la semaine »). Il y est présenté un projet porté par un étudiant  en design industriel, Charlie Nghiem. Il a imaginé un chewing-gum contenant une graine d’arbre. Ainsi, jeter son chewing-gum devient un geste écolo.

chewingumarbre

chewingumarbre2

Le projet se nomme SEED pour  » Sustainable Eating / Earth Developpement » et ce n’est qu’un projet. Pour d’éventuel détails techniques, Charlie Nghiem déclare que « l’idée serait d’intégrer dans le produit une gomme artificiel jouant le rôle d’une coquille protectrice (le tégument) et d’intégrer dans le processus de fabrication un noyau semi-souple contenant la structure d’une graine classique (Abulment, cotylédon et enfin l’embryon). L’idée est de conserver la souplesse du chewg gum traditionnel lorsqu’il est mâché tout en évitant t’abîmer la semence contenue à l’intérieure.« 

Franchement, je ne sais pas si cela verra le jour dans le futur, mais je trouve le concept vraiment fort, le jeter-planter. Et avouez que c’est toujours mieux que de retrouver des vieux chewing-gums stériles sous ses chaussures.

Sources : Geenzer, TrendsNow

Author: Matthieu

Share This Post On

6 Comments

  1. Salut ! Je trouve l’idée très intéressante, mais si on réfléchit aux conséquences du « jeter-planter », je pense que cela peut engendrer un certain nombre de problèmes. Les gens qui jettent n’importe où leur « chewing-gum-graines » peuvent provoquer des dégâts écologiques. La plante en question peut nuire à l’écosystème dans certaines zones en proliférant au détriment d’autres espèces. Les bords de routes vont se retrouvés envahis de cette plante,… On peut imaginer plein d’autres possibilités pas forcément très écolo et développement durable !
    Voila, je voulais juste dire qu’en voulant faire de l’écologie, on peut nuire à l’environnement et qu’il faut faire bien attention à ce qu’on fait et aux conséquence que cela peut avoir sur l’environnement et sur nous-même.

    Le débat est lancé !

    A++

    Post a Reply
  2. Oui, je suis d’accord avec l’analyse. Mais je crois qu’il faut plutôt voir ce concept comme une tendance qui montre qu’on peut innover dans le secteur de l’éco-consommation. De plus, cela repense et amène à réfléchir sur cet acte trop souvent répété de jeter son chewing-gum ou autre chose par terre, prenant la rue et le sol pour une immense poubelle.
    Et il y a quand même quelque chose d’un peu « poétique » dans ce projet.

    Post a Reply
  3. Le principe de l’éco-consommation est génial mais le vrai problème c’est avant tout le comportement des gens. Créer ce genre de produit revient à dire : « Vous pouvez jeter vos ordures par la fenêtre ! de toute façon, c’est bio-dégradable, écologique,… » Pour moi, cela revient à apporter une solution de facilité en réponse à des comportements anti-écologique.
    Je tape un peu un coup de gueule car l’homme a conscience de ses nuisances mais trouve toujours le moyen de se rassurer en inventant tout un tas de chose, plutôt que de consommer moins d’emballage, etc…
    Non, je ne travaille pas dans un camion poubelle 😉 ni dans l’environnement d’ailleurs…

    Je suis d’accord avec toi sur le côté poétique de ce principe : je consomme et je donne la vie !

    Continue à nous poster des innovations comme tu le fais si bien ! J’adore…
    A++

    A++

    Post a Reply
  4. Merci !
    Et continue à pousser tes coups de gueule ! Le blog est aussi fait pour ça 😉

    Post a Reply
  5. En plus aprés les terroristes ils mettraient des plantes carnivores dans les chewing gum et on en serait envahi en moins de 1 an!!!

    Post a Reply
  6. Soyez écologiques !

    Mangez les coquilles et recrachez les graines de tournesol !

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *