L’invisibilité approche à grands pas

Harry Potter n’a qu’à bien se tenir avec sa cape d’invisibilité car il semblerait que la quête de l’invisibilité prenne de sérieux coups d’accélération.  Et tout ça grâce aux métamatériaux. Une équipe américano-chinoise, ou sino-américaine, a, à l’aide d’un logiciel, mis au point un système capable de produire un effet d’invisibilité dans le domaine des micro-ondes mais sur une large bande de fréquence.

invisibilite

Le métamatériau utilisé a la capacité d’avoir un indice de réfraction négatif, ce qui a pour effet de le rendre invisible.

refractionnegative2

Pour le moment, les résultats obtenus n’ont pas lieu dans le spectre de la lumière visible. Mais les chercheurs travaillent d’arrache-pied. Ils ont déjà amélioré la largeur de la gamme de fréquence concernée. Car au-delà de l’invisibilité de type Harry Potter, les applications seraient multiples. Par exemple, on pourrait utiliser cette réfraction négative pour créer des pseudo-lentilles pour des microscopes capables d’atteindre des résolutions jusqu’ici impossibles et, par exemple, de visualiser le mouvement des molécules. On pourrait également s’en servir pour concentrer la lumière pour améliorer le rendement des cellules photo-voltaïques. Bref, vous me voyez là ?

Source : Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *