Vers un accord mondial sur le bannissement du mercure ?

Le mercure, je pense que je n’apprends rien à personne, est une substance pour le moins toxique et nuisible pour la santé et l’environnement. Cela fait longtemps qu’on le sait, pourtant, son utilisation reste massive sur l’ensemble de la planète. Il faut dire que malgré des tentatives d’accords sur le sujet, certains pays dont l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l’Inde ainsi que les États-Unis n’y mettaient pas du leur. L’arrivée de l’administration Obama à la tête des États-Unis va peut-être changer la donne.

mercure

En effet, lors d’une récente réunion du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) à Nairobi, les États-Unis ont radicalement changé de position sur le sujet, entraînant avec les autres récalcitrants. Alors qu’actuellement 6 000 tonnes de mercure sont rejetées chaque année dans la nature, l’objectif est dans un premier temps, de limiter drastiquement son usage. Plusieurs directions sont déjà définies : augmenter le stockage, restreindre l’extraction et réduire les quantités dans les produits et les procédés industriels utilisant le mercure. En espérant que ça ne prenne pas 20 ans à être appliqué !

A quand un accord mondial sur le bannissement de la connerie latente ?

Source : Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

3 Comments

  1. C’est vrai qu’Obama change radicalement la politique des etats unis, le fameux yes we can. Au final c’est surement pour ça qu’il est apprécié en France (et ailleurs), plus ouvert, plus modéré, et plus social.

    Ca serait une bonne chose, bien que l’utilisation illégal du mercure n’en serait pas vraiment modifiée, comme les chercheurs d’or en Guadeloupe.

    Post a Reply
  2. En Guyane plutôt non ?

    Post a Reply
  3. ouais en Guyane Française, la faute aux manifestations d’abord :p

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *