Rouler à 202,9 km/h grâce au vent

Prenez un planeur, mettez-le sur la tranche et fixez-le sur un long châssis roulant et vous obtiendrez Greenbird, le véhicule qui marche au vent le plus rapide du monde. Jugez plutôt. Le 26 mars dernier, sur un lac asséché du Nevada, le britannique Richard Jenkins a atteint l’exploit de rouler à 126,1 miles par heure soit 202,9 kilomètres par heure. Rien que ça.

greenbird2

Dans un contexte de raréfaction des ressources fossiles, ce type de prototype sont essentiels dans la voie qui doit nous mener vers les véhicules de demain, qu’ils fonctionnent grâce à l’hydrogène, au soleil et donc, pourquoi pas, au vent. Bien évidemment, vu la forme de l’engin, on n’est pas prêt de le voir débarquer sur nos autoroutes mais pourquoi pas voir ceci comme un des éléments de possibles futurs véhicules hybrides. En attendant, l’équipe du projet Greenbird souhaite battre un nouveau record l’hiver prochain, sur la glace ce coup-là. Souhaitons-leur le maximum de réussite. Pour le moment, je vous propose la vidéo du record. C’est impressionnant.

Sources : Futur Immédiat, Greenbird

Author: Matthieu

Share This Post On

1 Comment

  1. « à l’hydrogène, au soleil et donc, pourquoi pas, au vent. » la prochaine étape : à la terre… et si on en croit Luc Besson, la dernière sera??? à la femme :oD

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *