OnLive, le futur du jeu vidéo

Lors de la récente « Game Developers Conference », OnLive, une société californienne, a présenté un concept pour le moins révolutionnaire pour le monde du jeu vidéo. L’idée de base est d’utiliser une sorte de « cloud gaming », à l’instar du fameux « cloud computing » qui fera probablement l’objet d’un prochain billet sur le blog. Pour faire simple, il s’agit d’externaliser les ressources matérielles nécessaires pour faire tourner un jeu vidéo. Plutôt que de devoir acheter une console puissante (et chère) ou un ordinateur musclé, vous n’aurez besoin que d’un petit boitier, d’une manette et d’une bonne connexion Internet.

onlive

Ainsi, les jeux ne tournent plus du côté du joueur mais sur les serveurs d’OnLive. Les données vidéo sont ensuite compressées et envoyées via une connexion haut débit. Apparement, une connexion de 1,5 Mbits est suffisante selon la société pour faire fonctionner son service OnLive en définition standard, 5Mbits pour afficher les jeux en 720p. Pour éviter le lag, OnLive serait capable d’adapter en temps réel le frame rate (le nombre d’images par seconde) ou la qualité visuelle pour éviter les coupures dans le jeu.

Ensuite, tout se passe comme pour la vidéo à la demande. Vous aurez accès à un catalogue de jeu qui s’annonce alléchant puisque OnLive a déjà signé des accords avec Take Two, THQ, Eidos, Atari, Warner, Ubisoft et Electronic Arts. Au-delà des jeux, vous pourrez accéder à des démos, aurez la possibilité de voir jouer d’autres joueurs, d’enregistrer vos propres séquences, …. OnLive se veut donc également comme une plate-forme communautaire. Reste à résoudre la question du prix qui est encore inconnu. La société s’orienterait vers une sorte d’abonnement mensuel pour l’accès au service et peut-être à la location de la boîte. A quoi pourrait s’ajouter un petit surcoût pour l’achat ou la location de chaque jeu. Une bêta est prévue pour cet été et la sortie grand-public pourrait être pour cette fin d’année. Ah, j’oubliais, c’est uniquement pour les États-Unis, pour l’instant……

En attendant, regardez cette alléchante vidéo de présentation …

Sources: 01net, OnLive

Author: Matthieu

Share This Post On

2 Comments

  1. ça craind du boudin…
    un abandonnement mensuel pour pouvoir jouer ? purée mais ils savent plus quoi inventer pour ns piquer du fric…

    a ce moment la vaut mieux s’acheter une console dite « chere »

    Post a Reply
  2. C’est déjà le modèle de World of Warcaraft ou du XboxLive….

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *