Un virus pour booster les batteries

Oui, vous avez bien lu. Une équipe de chercheurs du MIT ont mis au point des piles qui utilisent un virus modifié génétiquement pour augmenter leur puissance. Pour y parvenir, les chercheurs ont remplacé le phosphate de fer des batteries classiques Lithium-ion par des nanotubes de carbones. Le virus modifié est spécialement attiré par les molécules de carbone, les virus s’assemblent entre eux, créant ainsi des « ponts » augmentant la densité énergétique de l’ensemble.

virus-batt

Avec l’utilisation de virus, la puissance a été multipliée par trois par rapport à une batterie classique. Avec des batteries plus petites pour des puissances supérieures, on peut imaginer que ces batteries « au virus » ne manqueront pas débouchés potentiels, des véhicules hybrides au téléphone portable. Quant au danger lié à l’utilisation de virus, rassurez-vous, le virus concerné est totalement inoffensif pour l’homme….

Sources : ZDNet, MIT

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *