La montre verte

Dans le cadre du festival Futur en Seine, peut-être avez-vous entendu parler de cette fameuse montre verte ? Mais de quoi s’agit-il ? Partant du constat qu’il n’existait que 10 capteurs publics de la qualité de l’air à Paris, la montre verte doit permettre de co-produire la mesure environnementale avec les citoyens. La montre embarque avec elle une puce GPS, un capteur d’ozone et un capteur de bruit. L’utilisateur peut consulter le résultat des mesures via son téléphone mobile qui affiche une pupille dont la couleur varie suivant la qualité de l’air mesurée. Le transfert montre/mobile se fait soit en temps réel par Bluetooth, soit par synchronisation.

modedemploicitypulse

Ensuite, les mesures sont collectées par la plate-forme Citypulse qui restitue les résultats pour tout un chacun via une interface cartographique innovante. Une expérimentation a eu lieu la semaine dernière à la Wikiplaza et les données d’expérimentation précédente sont déjà disponible, l’ensemble n’étant encore qu’à l’état de prototype. Ah, j’oubliais, la montre donne l’heure quand même.

Source : http://www.lamontreverte.org/

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *