Le pissenlit : l’avenir du caoutchouc ?

Plus de 30 000 objets de notre quotidien contiennent du caoutchouc naturel. Ce dernier est  produit à partir du Ficus Elastica. Or cette plante est de plus en plus menacée à travers le monde par un champignon, mettant en péril les capacités de production de cette substance indispensable à notre monde moderne. Afin de se prémunir d’une éventuelle pénurie, une équipe de scientifiques de l’Institut Fraunhofer de biologie moléculaire et d’écologie appliquée (IME) d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne, travaille à la mise au point d’un caoutchouc dérivé du pissenlit.

Gummi aus Löwenzahn

Dans l’absolu, ce n’est pas une première, des tentatives plus ou moins réussies ont déjà eu lieu par le passé mais le problème du pissenlit résidait dans la polymérisation trop rapide du caoutchouc extrait. Les chercheurs sont donc parvenus à identifier et à désactiver l’enzyme responsable de cette polymérisation, permettant d’envisager des productions de l’ordre de 500 à 1000 kilos à l’hectare pour un caoutchouc qui à l’avantage d’être non-allergisant. D’ici 5 ans, les scientifiques espèrent pouvoir cultiver ces pissenlits modifiés de manière « classique ».

Source : Fraunhofer

Author: Matthieu

Share This Post On

2 Comments

  1. la lenteur du site est vraiment handicapante… 🙁
    Ca retire l’envie de fouiller dans les articles !!
    Ca s’arrange avec le fournisseur ?

    Post a Reply
  2. Le problème des images est réglé, pour ce qui est de la lenteur, je regarde ce que je peux faire mais ça doit s’améliorer !

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *