Interview « Nos Futurs » : Philippe Bancourt

Déjà le cinquième numéro de nos interviews « Nos Futurs ». Aujourd’hui, c’est Philippe Bancourt alias Ray Dacteur (@Raydacteur) et son blog fort logiquement nommé « Le Journal de Ray Dacteur » qui a l’honneur (à moins que ce ne soit nous …) de répondre à ma bientôt célèbre interview.

journalRayDacteur

  • Tout d’abord, les présentations. Philippe Bancourt/Ray Dacteur, c’est qui ?

C’est un gars de 45 ans, parisien breton ou breton parisien comme tu veux, marié, deux enfants. Je travaille dans une banque en tant que responsable intranet.

Oh je vois que tu as de solides bases culturelles. Le nom Ray Dacteur est effectivement tiré d’une réplique célèbre d’Achille Talon, ou plutôt de sa maman-à-lui. Vous pouvez voir l’extrait ici (reproduit sans autorisation, j’ai honte) dans le billet ‘Ray Dacteur, l’origine’ http://raydacteur.wordpress.com/2009/01/25/ray-dacteur-lorigine/
A noter qu’il s’appelait Ray Dakteur dans le texte initial. Je ne sais pas pourquoi ce nom m’est resté dans l’oreille.

C’est un Journal qui a une longue histoire, en fait. Il a commencé comme toutes les feuilles de chou, sur un papier A4 recto verso, distribué lors des fêtes de famille : naissances, mariages. A l’époque déjà, un certain humour faisait la joie des petits et le désespoir de mes parents. Puis est arrivée l’époque heroïque des sites personnels, merci Free au passage, Le Journal s’est webisé bien avant ses illustres confrères. Le web 2.0 et les blogs ont vu l’avènement du Journal De Ray Dacteur.
La ligne éditoriale a bien changé au cours de ces années, tu t’en doutes. Très familial au début, touche à tout ensuite, il a fallu recentrer lorsque le contenu allait plus particulièrement dans des endroits faits pour ça : le familial sur Hellotipi, le rigolo sur facebook, le quotidien sur Twitter. Le Journal de Ray Dacteur s’est recentré sur mon métier : l’intranet et ses multiples avatars. Il parait que c’est un peu technique, du moins c’est ma fille qui le dit, mais bon, je considère qu’il faut qu’un blog soit lisible.

  • Sur Et-demain.com, j’aime bien parler de demain. Logique. Mais toi, Ray Dacteur, tu as prévu de faire quoi demain ?

Demain, c’est ravioli, il me semble. Hahaha.

  • Allez, on n’est pas ici pour rigoler, alors au boulot. Si je te dis « futur », tu me réponds quoi ?

Quand on me dit ‘futur, je pense à la couverture de la collection ‘Anticipation’ de science-fiction, avec des couleurs criardes et ‘Moi, un robot’ d’Asimov (Ndlr : Vous pourrez trouver des infos ici). Le futur m’a toujours semblé être une vue de l’esprit, et pour tout dire assez différent du présent tel qu’il sera. Suis pas sûr d’être très clair, là.

  • Donne-moi trois mots qui riment avec « futur ».

Confiture, bien sûr, air pur.

  • A titre personnel, comment vois-tu ta vie dans 1 an ? 10 ans ? 20 ans ?

Dans un an mon fils a son bac, c’est dingue. Enfin, j’espère qu’il l’aura sinon ça va chauffer c’est moi qui vous le dis 🙂 Dans 10 ans ma fille se marie. J’espère qu’elle ne lit pas ton blog, elle ne le sait pas encore. Dans 20 ans je ne suis pas loin de la retraite, quand on y pense …

  • Et ton blog pendant ce temps-là ?

Et pendant ce temps là, Le Journal de Ray Dacteur continue, tu t’en doutes , sous forme de blog, ou sous toute autre forme à venir.

  • Tu excuseras ma discourtoisie, mais tu fais un peu partie des anciens dans le monde des blogs francophones. Aussi j’aimerais connaître ton avis sur le blogging et l’avenir que tu lui prédis et/ou que tu lui souhaites.

Non, non, rien de discourtois là-dedans. Des années d’expérience feront toujours la différence, comme disait ma grand-mère. Je pense que si le blogging est le moyen d’expression de l’ère du web, il continuera. Sous cette forme ou sous une autre. En fait je dis il continuera, mais j’espère de tout mon coeur qu’on ne nous privera pas de cette magnifique liberté. <mode vieux con ON> faut pas croire que c’est définitivement acquis, les gars, il faudra peut-être se battre pour la garder cette liberté <mode vieux con OFF>

  • Trois mots qui riment avec « avenir ».

Let’s have a beer !

  • S’il fallait te souhaiter quelque chose pour plus tard, ce serait quoi ?

De la crème de marrons ?

  • Finalement, en trois mots, comment qualifierais-tu ta vision du futur ?

Je suis myope

  • Un message pour demain ?

Let’s twist again !

Je voudrais chaleureusement remercier Philippe pour sa participation. Vous pouvez également le retrouver sur Twitter.

Author: Matthieu

Share This Post On

3 Comments

  1. moi j’aime bien avoir l’avis des vieux 🙂
    bravo!

    Post a Reply
  2. @jcfrog : j’avais clairement pensé à toi en tant que cible, twitterer de moins de 50 ans !

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *