Une nouvelle bactérie pour les biocarburants

T’y crois toi aux biocarburants ? Moi, moyen. Une chose est sure, l’emballement sur le sujet il y a quelques temps est bien retombé suite aux effets secondaires notoires liés à la production des biocarburants. Eh oui. Comment faire comprendre, alors que des millions de personnes pauvres ne mangent pas à leur faim, qu’on va mettre de la nourriture dans nos réservoirs de riches ? Comment expliquer que pour soi-disant limiter notre impact environnemental, on déforeste des milliers d’hectares de forêts primaires pour y mettre des palmiers à huile ? Alors peut-être que la solution acceptable s’appelle Rhodococcus opacus. Voici la tête qu’elle a :

bacteriebiocarburant

Il s’agit d’une bactérie aux propriétés intéressantes. Cette bactérie est une véritable mange-tout. Elle est capable d’avaler n’importe quoi du moment que des composés sucrés s’y trouvent. Et ce qu’elle mange, elle le transforme notamment en tryacylglycréols (à vos souhaits), des lipides que l’on peut facilement transformer en carburant pour moteur Diesel. Vous voyez le rapport maintenant ? Anthony Sinskey et son équipe du MIT, à l’origine de ces travaux, espèrent réussir d’ici 2 à 3 ans, à modifier notre nouvelle amie Rhodococcus opacus pour en faire une championne des biocarburants qui réconcilierait tout le monde. Dans ce cas, pourquoi pas ….

Source : Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *