Les bio-plastiques : du potentiel mais pas à court terme

Le grand intellectuel Plastic Bertrand nous l’a bien dit, « le plastique c’est fantastique », tellement fantastique qu’il est présent partout. Le plastique c’est pratique mais c’est encore bien trop souvent fabriqué à partir de pétrole. Ce n’est donc ni très écologique, ni très économique à moyen terme avec la raréfaction de l’or noir. En 2007, ce sont 270 millions de tonnes de plastiques qui ont été produites et ce chiffre devrait dépasser les 300 millions en 2010 ! Il est donc urgent de réfléchir à l’avenir du plastique. Aussi, la voie des bio-plastiques est intéressante. Il s’agit de plastiques fabriquées en partie ou en totalité à base de ressources renouvelables comme l’amidon de maïs ou de pomme de terre ou la fibre de lin ou de chanvre par exemple. Malheureusement, en 2007, seules 360 000 tonnes de bio-plastiques ont été produites, autant dire « peanuts » au regard de la production totale de plastiques. Mais le potentiel est grand car à terme, les bio-plastiques pourraient remplacer 90 % des plastiques conventionnels. Et la courbe de croissance commence dès maintenant :

bioplastics-chart-01

En 2013, 2,3 millions de tonnes de bio-plastiques devraient être produites et dans le scénario le plus optimiste, 4,4 millions de tonnes en 2020, soit vraisemblablement guère plus de 1 % de la quantité totale de plastiques produite. Ouch ! Eh oui, pour l’instant les bio-plastiques sont 20-30 % plus onéreux que les plastiques à base de pétrole. Mais peut-être que les tensions à venir sur le marché pétrolier vont encourager le recours aux bio-plastiques, espérons-le….

Sources : TreeHugger, Planète-Energies

Author: Matthieu

Share This Post On

4 Comments

  1. Et en plus les bioplastiques sont biodégradables. C’est que du bonus, mis à part la nécessité de cultiver qui pose des problèmes agricoles que nous connaissons déjà.

    Post a Reply
  2. Oui, ça pose des problématiques similaires aux bio-carburants. Il vaudrait mieux valoriser des ressources non-alimentaires…

    Post a Reply
  3. Faudrait chercher du côté des déchets-carburants, à l’image de Doc’. C’est pas si con que ça en plus, vu que le pétrole vient de là dans l’absolu…

    Post a Reply
  4. C’est par hasard que je découvre votre article sur les bio plastiques. Très encourageant pour réaliser d’ici peu notre fabrication industrielle.
    Le premier site finalement déterminé sera tout aussi surprenant que notre nouveau slogan: Une rupture technologique vis-à-vis des bio plastiques de première génération. Même avec un baril de Brent à 110 $, nous sommes en mesure, de rivaliser dorénavant avec certains plastiques traditionnels tels le PVC et déjà meilleur marché que les PET…..
    En tout cas, bravo pour votre blog tourné résolument sur un avenir environnemental nécessaire à la survie, non pas de nous, mais de nos enfants et petits enfants.
    Bien cordialement
    René Marchal

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *