Des capsules « intelligentes »

Je l’admets volontiers, une partie non négligeable des informations que je publie sur Et-demain.com sont issues de travaux scientifiques et/ou technologiques américains. Mais il se passe aussi des choses en France, comme en témoignent ces travaux du Centre de recherche CNRS Paul Pascal à Bordeaux sur des capsules « intelligentes ». Pourquoi « intelligentes » ? Ces capsules ont la capacité de libérer leur contenu en fonction de la température, plus précisément lorsqu’une température donnée est franchie.

Pour y parvenir, les scientifiques ont utilisé des gouttes d’huiles stabilisées par des particules de silice. L’huile utilisée est liquide à 65 °C, température de sa fabrication, mais solide à température ambiante. Ensuite, on enferme ces gouttes dans une coque en silice afin d’assurer le stockage des capsules. Ainsi, lorsque l’on dépasse la température de fusion de l’huile, cette dernière augmente son volume en devenant liquide ce qui a pour effet de « casser » la coque en silice et donc, de libérer le contenu de la capsule.

Autre gros avantage de cette technique, suivant l’huile ou le mélange d’huiles utilisé, la température de fusion est différente. Ainsi, les chercheurs ont actuellement une palette allant de 35 à 56 °C, multipliant par là-même les usages possibles de telles capsules : délivrance d’un parfum, d’un principe actif par frottement ou encore, émission d’un bactéricide quand la température de prolifération de la bactérie est atteinte. Bref, une technique prometteuse pour de nombreux débouchés.

Source : CNRS

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *