Chauffer les bâtiments grâce aux égouts

L’énergie sera probablement l’un des enjeux si ce n’est L’enjeu majeur du 21e siècle. Aussi, toute solution permettant d’obtenir des sources d’énergie les plus renouvelables possible et les moins onéreuses possible, est à étudier.  L’idée de « recycler » l’énergie est donc en soit, une idée à creuser. La Lyonnaise des Eaux propose aux collectivités locales une solution de chauffage urbain  appelée « Degrés Bleus ». L’idée est de récupérer l’énergie des eaux usées au niveau des égouts grâce à un échangeur thermique (une pompe à chaleur) agissant comme un frigo inversé. Le système capte et multiplie les calories des eaux usées dont la température est comprise entre 12 et 20 °C. Il en ressortira alors une eau chauffée entre 50 et 70 °C pour alimenter les chauffages des immeubles.

Autre avantage, la pompe à chaleur est réversible est pourrait permettre d’alimenter des systèmes de climatisation durant l’été. Le coût d’installation d’un tel système est élevé mais le coût de fonctionnement relativement faible. Au final, le retour sur investissement se fait sur une période de 5 à 10 ans, ce qui n’est pas excessif pour des collectivités, délai qui pourrait encore se réduire à cause du probable renchérissement des énergies fossiles dans les années à venir. Reste à convaincre les villes d’adopter ce genre de dispositif….

Sources : Faites le plein d’avenir, Lyonnaise des Eaux

Author: Matthieu

Share This Post On

4 Comments

  1. perso les idées comme ça je suis à fond pour, il y a plein de sources d’énergie qu’on ne soupçonne pas, plein de petites énergies qui sont gaspillées dans la nature et qui au final polluent pour la plupart.

    c’est un bon thème pour se creuser le ciboulot à trouver des solutions ingénieuses 😀 (c’est là qu’il faut faire bosser les « ingénieurs » … (oui dans « ingénieur » y a « ingénieu »x, mais aucun cours d’ingéniosité dans leur formation)

    Post a Reply
  2. @ragmaxone Je suis aussi assez emballée par ce genre de solutions qui visent à « recycler » toutes ces énergies perdues…. Ça peut même aller assez loin, j’écrirai bientôt un billet sur de l’énergie tirée du bruit !

    Post a Reply
  3. « Je suis aussi assez emballée par ce genre de solutions » tu m’aurais caché quelque chose ???!!!

    le bruit, oui, j’y ai déjà pensé, surtout que y beaucoup à pomper là … rien que les routes pourraient devenir à peu près silencieuses et fournir l’énergie dont toute la ville à besoin 😀 en plus, plus la ville est grande, plus elle a besoin d’énergie, mais plus elle a de trafic donc c’est goood 😉

    Post a Reply
  4. Hé hé, oui c’est mon innovation de l’année, j’ai décidé de laisser ressortir mon côté féminin….

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *