Skinput : et votre bras devient clavier !

Et si, pour composer un numéro de téléphone, plutôt que de taper bêtement sur le clavier de votre mobile, vous tapotiez les chiffres sur votre bras ? Insolite ? Peut-être, mais il n’en reste pas moins que cela est désormais possible technologiquement grâce à Skinput. Ce projet mené par Chris Harrison de la Carnagie Mellon University (Pittsburg) en collaboration avec Dan Morris et Desney Tan de Microsoft est basé sur l’utilisation couplée d’un brassard capable de détecter les ultrasons et d’un pico-projecteur pour projeter les images souhaitées.

En fonction de l’endroit où vous allez tapoter sur votre bras, un « son » unique sera produit et reconnu par le brassard. Cette unicité est due à la combinaison unique d’os, de muscles, de peau traversée pour aller jusqu’au brassard. Puisque chaque zone peut être ainsi identifiée, il suffit ensuite de faire correspondre l’information à l’image projetée (ou l’inverse). Vous obtenez, au final, une interface originale pour contrôler toute sorte d’objets électroniques (téléphones, MP3, consoles portables…) et même un ordinateur comme en témoigne cette vidéo où l’utilisateur peut jouer à Tétris en tapant sur ses doigts…

Bon, il reste le problème des fils et de la praticité du système quand vous portez un pull ou un manteau mais ce projet à le mérite d’esquisser ce qui pourrait être l’un des futurs possibles dans le domaines des interfaces. J’imagine bien un brassard autonome et les pico-projecteurs dans les lunettes….

Sources : NewScientist via Semageek

Author: Matthieu

Share This Post On

2 Comments

  1. le pull : ok
    le manteau : ok

    suffit de remonter les manches

    mais quand il fait -15°, ça le fait moins 😀

    sinon je suis curieux de savoir si l’image supportera bien la pilosité.

    Post a Reply
  2. soit dit en passant, je préfère le projet de projection type réalité augmentée, grâce à des superpositions sur la vue (lunettes ou lentilles).

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *