Des puces RFID imprimées sur du papier !

Et si, plutôt que des codes-barres, les biens de consommation (y compris l’alimentation) étaient identifiés par des puces RFID ? Cela pourrait permettre par exemple, de passer son chariot sous un « scanner » qui identifierait tous les produits présents en quelques instants. Pourquoi pas non ? Mais s’il faut coller une puce sur chaque paquet, ce n’est pas forcément simple et pas toujours pertinent économiquement si la puce coûte plus cher que l’emballage, voire que le produit. C’était sans compter sur cette équipe de chercheurs de Sunchon National University de Sucheon en Corée du Sud. Ces scientifiques sont parvenus à « imprimer » directement une puce RFID sur du papier ou du pastique grâce à une encre dans laquelle des nanotubes de carbone ont été intégrés, l’ensemble étant capable de transmettre de l’information comme une puce RFID classique (enfin presque).

Je dis presque parce que pour l’instant, cette « puce » qui s’imprime n’est capable de stocker qu’un seul bit sur une surface équivalente à une carte de physique. Mais les chercheurs présente leur trouvaille comme une « preuve de concept », une démonstration de la possible viabilité de leur projet. D’ailleurs, ils travaillent déjà sur une « puce imprimable » intégrant plusieurs transistors pouvant contenir 96 bits d’information sur moins de 3 cm².

Le potentiel de leurs travaux est d’autant plus grand que le prix de revient de leur technologie s’annonce très bon marché. Alors qu’une puce « classique » coûte environ 0,5 $, leur étiquette RFID ne coûte que 0.03 $ et ils espèrent bien descendre le coût à moins de 0.01 $, de quoi rendre leur technologie quasiment incontournable. Vraiment prometteur n’est-ce pas ?

Source : Wired

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>