Des vaccins en patch !

Yeeeaaaahhhhh ! Pourquoi tant de joie me demandez-vous ? Je vous le confesse, j’ai une phobie monstrueuse des piqûres ! C’est complètement con, moi qui aime tant la rationalité mais c’est plus fort que moi. Je fais de véritable crise de nerfs en cas de prise de sang par exemple. Alors quand je lis que nous pourrions prochainement se voir délivrer les vaccins à l’aide de patchs, vous comprenez mon enthousiasme à l’évocation de cette idée. Des chercheurs de l’Université Emory d’Atlanta ont développé un patch composé d’une centaine de micro-aiguilles. Ces aiguilles de 650 micromètres sont faites d’un polymère biocompatible capable de se dissoudre dans la peau en quelques minutes afin de libérer le vaccin dans l’organisme et d’activer le système immunitaire.

Un premier test sur des souris soumises à la grippe a révélé une efficacité similaire voire supérieure à celle d’un vaccin classique par seringue.

Au-delà de régler les angoisses de phobiques de ma sorte, ce type de patch présente de nombreux avantages. Les aiguilles polymérisées permettent une conservation plus longue et plus simple des vaccins. Les patients peuvent se l’auto-administrer et le recevoir directement chez eux par exemple. Il réduit à néant le risque de contamination dans les pays où les seringues sont réutilisées et plus généralement il réduirait sensiblement le coût de la vaccination que ce soit en terme de matériels ou de personnels.

Il reste encore des tests cliniques à effectuer avant sa mise en service mais j’espère fermement en cette prochaine révolution de la vaccination !

Sources : Université Emory via Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

1 Comment

  1. Si cela peut remplacer les piqures, je dis oui tout de suite.

    Priximmo

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *