L’eau en poudre existe !

Bon, les amis, je crois qu’on tient là le sujet dont vous pourrez parler toute la semaine à vos collègues et qui pourrait même vous resservir pour relancer la discussion lors d’un futur et fastidieux repas de fêtes de fin d’année. L’eau sèche en poudre, ça existe et ça pourrait bien s’avérer fort utile pour l’avenir.

Des chercheurs britanniques de l’université de Liverpool s’intéressent depuis quelques années à ce curieux produit qui avait été découvert en 1968, puis redécouvert en 2006. L’eau sèche se présente sous la forme d’une poudre constituée de minuscules gouttes d’eau enrobées de silice. Cette poudre est au final composée à 95 % d’eau !

Les propriétés de cette eau sèche sont nombreuses. Elle est capable d’absorber de grandes quantités de gaz, que ce soit du méthane ou du CO2. Pour le méthane, l’eau sèche pourrait permettre de le transporter à -70 °C au lieu des -113 °C nécessaires aujourd’hui. De quoi limiter la facture énergétique et économique pour le transport du gaz naturel. Pour le CO2, l’eau sèche peut en stocker 3 fois plus que l’eau « liquide », cela permettant d’envisager de futurs usages pour les puits de carbone par exemple. L’eau sèche apparaît également être un très bon catalyseur pour certaines réactions chimiques, de quoi certainement intéresser de grands noms du secteurs.

L’histoire ne dit pas ce que ça vaut avec le pastis mais avouez que c’est surprenant non ?

Source : Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

7 Comments

  1. et c’est comme les smarties ? ça fond dans la bouche ?

    Post a Reply
  2. Un « rail » d’Evian ? 🙂

    Post a Reply
    • MDRRRRRRRR HAHAHHHAHAHAH TROP FORT

      Post a Reply
  3. Et avec quoi tu l’hydrate ? xD

    Post a Reply
    • Pas besoin, vu que c’est de l’eau dans les billes de silice.

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *