Les WC sans chasse d’eau

Bon, à la lecture du titre, vous vous êtes certainement dit qu’il n’y rien de révolutionnaire à avoir des WC sans chasse d’eau, genre « il suffit de pisser contre un arbre »… Sauf que là, il s’agit d’urinoirs et que l’idée est forte ingénieuse, s’appelle Baja et nous vient de la société si bien nommé Waterless Company, que l’on peut traduire par la « compagnie sans eau », comme la boucherie dans Tintin mais là, on s’égare car ça n’a rien à voir…. Passons donc au schéma :

Le système fonctionne grâce à un liquide nommé BlueSteal, biodégradable et plus léger que l’eau et l’urine. Ainsi, l’urine se retrouve automatiquement évacuée, en moins de 20 secondes, sans action mécanique de votre part, comme par magie.

Au final, pour environ 250 $ par installation, le Baja doit permettre d’économiser plus de 12 000 litres par an pour un foyer avec 2 mâles, allant pisser 3 fois par jour, 340 jours par an. En gros, ça rentabilise le bazar en un an et ça limite sérieusement l’impact sur l’environnement….

Bon, pas sûr que l’on puisse tous installer un urinoir chez soi…

Sources : Jetson Green via Gizmodo

Author: Matthieu

Share This Post On

7 Comments

  1. Pour chez moi, je reste un grand fan des toilettes « à la japonaise », qui utilisent pas mal d’eau… Mais pour les lieux publics, c’est une idée de génie.

    Post a Reply
  2. Oui mais le BlueSeal m’est avis qu’il coûte plus cher que de l’eau et quid des parois que l’on aime tant arroser sur toute la hauteur ?

    Post a Reply
    • T’es jamais content en fait ?

      Post a Reply
      • Exactement ce que je me disais ! C’est dingue…

        Post a Reply
    • oui, l’urine qui est sur les parois ? faut pouvoir la « rincer », sinon ça va refouler grave :-/
      à part ce détail, je suis pour, ça fait un moment que je peste à chaque fois que je tire la chasse d’eau, c’est vraiment un système débile et archaïque 🙁

      Post a Reply
  3. J’ai essayé les toilettes sèches ce weekend. C’est plutôt pas mal, il n’y a que le moment où il faut les vider qui est un peu technique…

    Post a Reply
    • Je ne suis pas très convaincu par les toilettes sèches. A la rigueur à la campagne, mais je vois mal Paris devoir gérer des millions de tonnes de « déchets » de type « toilettes sèches ». Par contre, je trouverais intelligent de constituer un véritable réseau d’eaux grises/eaux de pluie pour alimenter nos chasses d’eaux… C’est quand même dingue d’utiliser de l’eau potable pour cela…

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *