Cybergo, le véhicule sans chauffeur débarque à La Rochelle

Peut-être avez-vous dans les JT, il y a quelques mois, cette expérimentation de Google qui a fait rouler, avec succès, des voitures automatiques sur plus de 200 000 kilomètres. Et bien sachez qu’en ce domaine des véhicules sans chauffeur, la France n’est pas en reste comme en témoigne la société Induct et son Cybergo, un véhicule de 6 à 8 places capables de se déplacer de manière totalement autonome.

Ce véhicule électrique intelligent est parfaitement adapté pour naviguer en milieu urbain mais du fait de la législation française, il ne peut pas rouler sur des routes classiques. Il devra, au moins dans un premier temps, ce contenter des aires piétonnes, de voies spéciales/dédiées ou de zone aéroportuaires.  Doté de 4 capteurs lasers à chaque angle, le Cybergo n’a pas d’angle mort, ce qui le rend capable de s’adapter à toutes les situations propres à un environnement urbain. Par ailleurs, pour éviter tout risque, sa vitesse maximale est bridée à 18 km/h, vitesse non létale en cas de collision. Autre point fort, sa véritable autonomie. Fonctionnant grâce à des batteries électriques, il est envisagé de permettre une recharge par induction innovante. Les batteries seraient capables, en 15 secondes, de se charger suffisamment pour parcourir 1 à 2 kilomètres supplémentaires. En clair, si le long des parcours des Cybergo, des plaques de recharges sont disposées tous les 500 mètres, les véhicules pourront rouler 24h/24h sans émettre le moindre gramme de C02 direct. Et afin de fluidifier le réseau, un système de gestion, tenant compte de la fréquentation à chaque arrêt, pourra envoyer dans le circuit des navettes pour répondre à la demande de mobilité.

Et là on se dit que ça a l’air sympa mais que dans 10 ans, on en sera encore au projet. Et bien non. Durant le premier semestre 2011 (c’est à dire très bientôt), la ville de la Rochelle va expérimenter dans ses rues pendant 6 mois, le Cybergo. Cet essai grandeur nature devrait notamment permettre d’affiner les questions de coûts mais ça promet non ?

Source : Induct, Innov’City

Author: Matthieu

Share This Post On

2 Comments

  1. Ils auront l’air fin les habitants de la Rochelle quand ils se seront cassés la gueule dans l’eau du port !

    Post a Reply
  2. En termes de transport urbain, la rochelle est bien positionné de mon point de vue… On entend parler des velib mais à la rochelle les vélos en libre service sont implantés depuis bien avant tout comme pour les voitures électriques et bien d’autres =).
    Rendons a césar ce qui est à césar :p et si vous me croyez pas allez sur ce site

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *