De l’argent pour de l’eau saine [Journée mondiale de l’eau]

Ah l’eau ! Je n’en bois pas mais qu’est ce que j’en parle. Et pas seulement pour la journée mondiale de l’eau (que si tu savais pas que c’était le 22 mars, maintenant tu le sais). Je ne rappellerai pas pourquoi l’accès à l’eau potable est si important tant cela est évident.

Quand j’annonce en titre, « de l’argent pour de l’eau saine », il s’agit d’un double-sens. Le premier, c’est que permettre à tous d’accéder à l’eau potable nécessite des moyens et vous pouvez toujours cliquer dans la colonne de droite de ce blog pour aller donner quelques euros à Charity:water, une très belle ONG que je soutiens.

Le second, concerne la matière argent. En effet, le professeur Gray et ses compères de l’Université McGill de Montréal travaillent à la mise au point d’un filtre économique et innovant à base de nanoparticules d’argent capable de rendre l’eau potable. Il faut quand même savoir que 3,6 millions de personnes décèdent chaque année des maladies hydriques provoquées par l’eau insalubre, dont 1,5 millions d’enfants de moins de 5 ans, ce qui en fait la première cause de mortalité au monde. On connait depuis très longtemps les propriétés antiseptiques de l’argent. En recouvrant d’une faible quantité argent un mince papier poreux (5,9 mg d’argent par gramme de papier), le filtre ainsi constitué permet de tuer quasiment toutes les bactéries rendant ainsi l’eau potable au regard des normes sanitaires américaines.

S’il ne s’agit d’en faire un système pour traiter de manière durable de grandes quantités d’eau, cela pourrait néanmoins servir de solution facile à déployer et économique pour faire face aux situations d’urgence.

Pour finir, je vous propose cette splendide vidéo de l’ONG Solidarités dans le cadre de cette journée mondiale :

Source : Techno-Science

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *