Un biocarburant miracle ?

J’ai déjà eu l’occasion, à plusieurs reprises, d’écrire sur ce blog que les biocarburants n’étaient pas la solution idéale pour remplacer les carburants pétroliers tant les effets secondaires sont importants. Citons pour exemple la question de l’utilisation de surfaces agricoles immenses pour produire des biocarburants au détriment de cultures vivrières. Aussi, les recherches allant dans le sens des biocarburants de seconde génération (produits à partir de déchets ou d’éléments n’entrant pas en concurrence avec l’agriculture vivrière) sont préférables et il se pourrait que des chercheurs du Rochester Institute of Technology (New-York) ait trouvé une solution qui pourrait être LA solution pour la production de biocarburants : une algue du genre des Scenedesmus.

Cette algue a plusieurs particularités intéressantes. Elle grandit vite, ne coûte pas cher et n’a pas besoin de sols pour être cultivée.Pour se développer, elle a besoin de lumière, de C02 et d’eau. Au final, elle ne rejet que de l’oxygène et il est possible d’extraire un biodiesel à partir des lipides qu’elle contient. Autre point fort, l’eau dont elle a besoin n’a pas besoin d’être particulièrement propre, au contraire. Cette algue peut se développer dans des eaux usées en les dépolluant ! Elle peut retirer 99 % de l’ammoniaque et et du phosphate contenu dans l’eau et 88 % du nitrate.

Après ces premières expérimentations très prometteuses, les chercheurs vont, en association avec la société Northern Biodiesel, tenter de développer leur trouvaille à une plus grand échelle. Souhaitons-leur un grand succès, en espérant qu’un effet secondaire insoupçonné ne vienne pas contrecarrer tout ça…

Sources : RIT via Futura-Sciences

Author: Matthieu

Share This Post On

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *