Un mini IRM à 200 $ !

Je ne sais pas si le cancer sera le mal du siècle, toujours est-il que les chiffres sont là : chaque année en France ce sont 330 000 cas qui sont diagnostiqués et le nombre a doublé depuis 1980. Alors, même si je suis de ceux considérant que l’augmentation du nombre de cas est corrélé au moins en partie à l’augmentation du nombre de diagnostics et aussi du fait de l’augmentation de l’espérance de vie et du vieillissement de la population, ces chiffres sont inquiétants. Dans le même temps, le nombre de décès liés au cancer n’ont augmenté « que » de 13 %, ce qui signifie que le risque de mortalité suite à un cancer à fortement diminué en 30 ans et cette tendance s’accélère particulièrement ces derniers années. Il y a donc de bonnes raisons d’être optimiste pour l’avenir. Encore plus après avoir appris que des chercheurs de Harvard et du MIT viennent de mettre au point un mini-IRM ne coûtant que 200 $ (150 €).

C’est une excellente nouvelle car les examens et le matériel servant à diagnostiquer les cancers coûtent cher, très cher. Aussi, cet appareil à 200 $ est une opportunité formidable notamment pour les pays en voie de développement. D’autant plus qu’il est pilotable à partir d’un smartphone sur lequel il sera possible de lire directement les résultats. Quand je parle d’IRM et que vous voyez la taille de la machine (toute petite), vous devez vous dire que ça ne doit pas être facile de rentrer tout un corps dedans. Certes. en fait, ce n’est pas un IRM mais une machine utilisant le même principe de résonance magnétique nucléaire (RMN) capable d’analyser des biopsies pour détecter d’éventuelles cellules cancéreuses. Je ne vous détaillerai pas comment l’engin fonctionne, je n’ai pas très bien compris moi-même….

Au-delà du prix, cette machine possède deux autres arguments très intéressants  : les résultats sont disponibles sur l’ordinateur ou le smartphone en une heure, à comparer aux plusieurs jours nécessaires pour les dispositifs actuels. Par ailleurs, le taux de précision durant les premiers tests à atteint 96 % contre 84 % avec les systèmes classiques ! Que demander de plus ? Il reste à attendre que des tests sur de plus grands groupes de patients soit effectués afin de confirmer ou d’infirmer ces premiers résultats très encourageants !

Sources : Mercury News via Engadget

Author: Matthieu

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Revue des sciences 04/11 | Jean Zin - [...] - Un mini IRM à 200$ ! [...]

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>