Du sucre pour extraire l’or

minedorAujourd’hui, plus de 80 % de l’or produit dans le monde nécessite l’usage de cyanure. Beaucoup plus efficace que le mercure, le cyanure n’en est pas moins dangereux, avec d’importants risques en cas de fuite, tant pour l’environnement que pour les personnes travaillant dans les mines.

Or (^^), il semblerait que le cyanure puisse être remplacé par un composé bien moins coûteux et surtout bien moins dangereux : l’amidon ou plutôt de la cyclodextrine, une sorte de sucre dérivé de l’amidon suite à sa dégradation par une bactérie.

Cette découverte a été faite par hasard. Un stagiaire post-doctorant du laboratoire de Fraser Stoddart (un scientifique de l’Illinois) cherchait à produire des petites structures cubiques capables de stocker des gaz ou d’autres molécules. En mélangeant le contenu de deux tubes à essai, l’un d’alpha-cyclodextrine, l’autre une solution contenant de l’or, il a eu la surpris de voir se former des minuscules aiguilles dans le mélange. Ces aiguilles sont en fait un assemblage de quelque 4000 nano-fils d’ions d’or maintenus prisonniers par des atomes, des molécules d’eau et de cyclodextrine. Mieux encore, une géométrie parfaite permet à la cyclodextrine et à la solution d’or de s’emboîter si étroitement qu’elle fait naturellement le tri avec d’autres métaux présents dans le minerai, ne produisant finalement que de l’or.

Reste désormais à espérer que ce procédé soit industrialisable et qu’il sera rapidement utilisé par les exploitations minières…

Source : Science Daily

Photo : Newmont Mining

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *