La protonthérapie contre le cancer

cyclotronEn en 2011, plus de 350 000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en France, soit près de 1000 par jour. La même année, plus de 150 000 personnes en sont décédées. Le cancer est l’un des principaux fléaux contemporains. On estime qu’un tiers de l’actuelle population mondiale est susceptible de développer un cancer au cours de sa vie.

Si la prise en charge médicale et les traitements progressent chaque année, il reste de nombreux types de cancers meurtriers. Face à cela, nous connaissons le chimiothérapie et la radiothérapie. Cette dernière possède une sous-discipline prometteuse : la protonthérapie. Cette technique détruit les tumeurs en les irradiant avec un faisceau de protons et non de photons comme en radiothérapie classique.

Pour isoler des protons avant de les contraindre à agir en faisceau, il faut utiliser un cyclotron. Et ça n’a rien à voir avec ça ! Un cyclotron est un accélérateur dans lequel des particules chargées atteignent une vitesse proche de la vitesse de la lumière. Cela permet de retirer les électrons des atomes d’hydrogène et d’isoler des protons qui passent ensuite à l’intérieur de puissants aimants pour aller en salle de radiothérapie.

La protonthérapie permet de cibler très précisément et de détruire les tumeurs à la fois en surface et en profondeur dans le corps tout en minimisant les dommages occasionnés aux tissus biologiques environnants. Elle est donc particulièrement efficace pour irradier des tumeurs situées près des organes vitaux comme les yeux, le cerveau, le cou ou le sein gauche par exemple.

Assurément plus efficace et en progrès constant, la protonthérapie reste peu accessible notamment du fait de son coût : un centre de protonthérapie coûte entre 25 et 50 millions d’euros. Mais les progrès de la technologie et en particulier la miniaturisation, laisse espérer  une démocratisation plus grande de ce type de traitement.

Pour en savoir plus : http://protontherapie.curie.fr/

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *