Quel monde en mai 2073 ?

photo (5)

En ce 29 mai 2013, à l’occasion de ses 60 ans, le magazine L’Express s’est essayé à un exercice de prospective en tentant d’envisager quel pourrait être notre monde dans 60 ans, le 29 mai 2073.

A partir de 60 questions réparties en 4 chapitres (la planète, l’humain, la civilisation et le monde) journalistes et personnalités reconnues tentent de produire un tableau de notre avenir presque lointain.

Concernant la planète, entre climatologie, accès à l’eau, biodiversité et énergie, le « futur » by L’Express apparaît bien inquiétant si des choix radicaux ne sont pas opérés.

Côté « humain », l’optimisme n’est pas non plus de rigueur. Si des progrès en médecine sont attendus (grâce aux nanotechnologies notamment), le transhumanisme ou la quête de l’immortalité semblent tourmenter les intervenants….

La partie consacrée à la civilisation aborde des thèmes aussi divers que l’école, la religion, le Qatar, Michel Houellebecq ou les robots sexuels. Rien d’inimaginable d’autant que la plupart des points traités sont d’ores et déjà en germe aujourd’hui.

Le dernier chapitre, intitulée « le monde », apporte un regard plus géopolitique : place de l’Afrique, du mandarin, rôle des frontières, guerres du futur, gouvernance mondiale, pétrole, démocratie… C’est probablement la partie la plus intéressante, non pas tant pour ses qualités prospectives mais pour sa capacité à nous interroger sur le monde d’aujourd’hui.

En résumé, j’avoue être assez déçu par la teneur de cet exercice plein de promesses. La multiplicité des thèmes ne permet pas de se faire une idée globale des évolutions possibles et le champ des innovations est souvent considéré à son rythme de développement actuel. C’est une grosse erreur de mon point de vue. Génétique, informatique, usages, nanotechnologies, …. nous pouvons constater chaque jour que les choses ne font que s’accélérer bien plus vite que ce nous pouvions imaginer quelques années auparavant. De surcroît, il est probable que l’échéance 2073 soit bien trop lointaine pour intégrer cette réalité d’accélération. On peut ainsi être pratiquement sûr que l’imaginé ne sera pas le réalisé…

Il faut toutefois saluer la démarche, si rare, de nous projeter vers l’avenir plutôt que de pleurer nostalgiquement un passé fantasmé. Aussi, il n’est pas totalement stérile de dépenser 3€80 chez votre marchand de journaux pour acquérir ce numéro spécial de L’Express.

Mais il serait bien plus utile encore de continuer à (re)lire Et-demain.com pour avoir sa dose nécessaire de futur et de prospective de sorte à savoir avant tout le monde de quoi demain sera fait. Et pour rester dans le thème, pourquoi ne pas commencer par cette infographie qui essaie de répertorier les grandes innovations et avancées d’ici 2040 ?

Author: Matthieu

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *