Pour ce troisième numéro, on passe à la lettre B, histoire de lutter un petit contre l’injustice alphabétique. On va en faire deux de chaque lettre avant de revenir à A. Aussi, le « chanceux » du jour se nomme Jean-Paul Bacquet, député socialiste du Puy-de-Dôme. Sur la toile, on le retrouve à l’adresse suivante : jpbacquet-depute.over-blog.com/ Bon, pour faire un petit point design et interface, on est dans du minimaliste et dans du « vert ». Quel drôle de choix tout de même. Enfin, les goûts et les couleurs… Sinon, si jamais Jean-Paul passe par ici, je lui conseillerai de mettre un lien permettant facilement de revenir sur la page d’accueil, parce que pour l’instant, ce n’est vraiment pas pratique…

Côté parcours, Jean-Paul Bacquet, 62 ans, médecin de profession, est député depuis 1997. Il « cumule » son mandat de parlementaire avec celui de maire de Coudes, une petite commune de 1200 âmes. Apparemment, il essaie également de continuer d’exercer en tant que médecin. De prime abord, Jean-Paul Bacquet semble plutôt disponible pour son mandat de député. Mais c’est là que réside le paradoxe Bacquet. Bien qu’étant relativement plus présent que la moyenne de ses camarades à l’Assemblée, il produit assez peu. Membre de la commission des Affaires Etrangères, il ne participe qu’à l’élaboration d’un rapport par an, intervient sporadiquement en séance et n’a déposé ni projet de loi ni amendement durant les 12 derniers mois.

Son blog témoigne d’ailleurs d’un ancrage très très local au détriment, à mes yeux, de son rôle d’élu de la Nation toute entière. Ses publications sont pour l’essentiel un retour sur son agenda de la semaine écoulée, avec une action essentiellement (presque exclusivement) locale. Jean-Paul Bacquet travaille le terrain de très près, ce qui au vu de son dernier score, semble être une stratégie payante. Pour autant, je ne peux que déplorer cette hyperlocalisation d’un parlementaire, qui, je le rappelle une fois encore, n’est pas une élu local….

Côté pensée politique, les intéressés dont je fais partie passeront une nouvelle fois leur chemin. Impossible de savoir ce que pense le député  Bacquet sur les questions et les enjeux politiques de fond. Il se contente de relayer quelques positions du Parti Socialiste (en réinventant la photocopie sur Internet) ou de diffuser des articles écrit par d’autres. En fouillant bien, on trouve quand même quelques opinions comme sur bilan « sécurité » du gouvernement. Bref, c’est léger quand même…

Ma note :

Jean-Paul Bacquet : 10/20

Comme son collègue Elie Aboud, sa présence dans l’hémicycle ne suffit pas, selon moi, à faire de lui un vrai parlementaire. Il faut absolument qu’il s’engage davantage dans son rôle d’élu de la Nation et non seulement de sa circonscription. Par ailleurs, je pense qu’il pourrait puiser sur sa confortable enveloppe de frais de mandat pour améliorer son blog et le rendre un peu plus convivial et vivant. Quitte à payer quelques dizaines d’euros par an pour avoir un vrai nom de domaine.. (Je suis prêt à filer un coup de main gracieusement s’il le faut, rubrique contact).

 

Pour finir, quand la vidéo existe et afin d’apporter davantage d’objectivité encore, je mettrai la vidéo de l’émission de LCP « Le député du jour » concernant le député ausculté. Ce petit programme de 6 minutes permet de se faire une petite idée de la personnalité et de ce qui anime chacun de nos parlementaires.

 


Jean-Paul Bacquet, député socialiste du… par LCP

 

Notre prochain député sera Dominique Baert, député socialiste du Nord… Encore un homme…